Un label pour les huîtres des parcs naturels

Le 11/02/2021 à 11:48

Deux nouvelles marques vont pouvoir être utilisées en ostréiculture : l’une, en cours de création, pour les huîtres produites dans les parcs naturels marins, l’autre pour les huîtres méditerranéennes.

Bien que rien ne soit officiellement acté, la nouvelle marque du groupement qualité Marennes - Oléron devrait s’appeler L’Originale. Une étiquette estivale réservée aux huîtres produites dans les parcs naturels marins. Précision importante : tous les ostréiculteurs français pourront y prétendre sous réserve de répondre à ce critère. La marque fera immédiatement l’objet de démarches pour décrocher les troisième et quatrième Label rouge ostréicoles, après la Pousse en claire Marennes - Oléron (1999) et la Fine de claire verte (1989). En cours de rédaction, le cahier des charges imposera un taux de chair de 12 % pour les spéciales, élevées au moins six mois dans un parc marin, et de 9 % pour les fines, qui devront y séjourner pendant deux mois. « Nous avons besoin de vendre des produits de qualité, estampillés ; les consommateurs seront certainement sensibles à l’argument des parcs marins », estime le président du groupement, Laurent Chiron. Une nouvelle marque qui fait suite à la décision de ne plus commercialiser d’huîtres Marennes - Oléron en été. « Il ne s’agira cependant pas d’adhérer à Marennes - Oléron, nous serons un organisme qui gère ces huîtres de parc, nous l’expliquerons aux Arcachonnais, aux Bretons et aux Normands », insiste Laurent Chiron. Le groupement qualité Marennes - Oléron pourrait d’ailleurs changer de nom afin d’éviter toute ambiguïté. Alors que le règlement est en cours d’instruction à l’Institut national de la propriété industrielle, L’Originale devrait voir le jour à l’été 2022. Laurent Chiron annonce des contrôles « intenses » (internes et externes) qui pourraient être financés par une taxe liée à la vente des étiquettes. David Labardin